Accueil
Accueil Menu

Le canal des étangs

Le canal des étangs
Le canal des étangs traverse plusieurs communes et joue depuis 150 ans un rôle indispensable de draineur.
Il faut savoir qu'avant la construction du canal, notre région n'était qu'un grand marécage insalubre.
­­­­

­L'exposition virtuelle « le canal des étangs » ­ ­

­Le patrimoine se virtualise !

Partez à la découverte du canal des étangs à travers un web-documentaire innovant. Éveillez vos sens, laissez- vous conter le canal sous tous ses aspects et selon vos envies.

À visualiser en plein écran ici­

­

­Réalisation ExpoNum - Production SaisonCinq

Le premier d'une longue lignée …­

Le canal est naturel et artificiel à la fois...

Naturel, il existe un dénivelé de 1­5 mètres entre, au nord, l'étang de Carcans-Hourtin et au sud, le Bassin d'Arcachon. Pour rejoindre le point le plus bas, l'eau s'est frayée au fil des années un large fossé, notamment depuis l'étang de Langouarde au Porge,ce qui lui confère son aspect sinueux.

Artificiel aussi car en 1825 le ruisseau de Lège a été élargi, creusé, redressé et parfois même déplacé par le Baron d'Haussez alors Préfet de la Gironde.

Construction du canal :

La construction du canal a été longue et éprouvante. Elle a été réalisée en deux étapes :

  • d'Avril 1860 à mai 1864 : Le canal est construit du Porge à Lège
  • de Juin 1866 à octobre 1871 : Le canal de jonctiondes étangs est construit, c'est-à-dire du lac de Lacanau à celui Carcans-Hourtin en travaillant toujours du sud au nord pour l'écoulement des eaux.

Drainer, et donc faire 'partir' l'eau, a un double avantage : rendre viable le territoire et permettre l'extension des plantations de pins.

La solution fut trouvée par Jules Chambrelent, qui avait remarqué que les arbres placés sur les buttes naturelles s'épanouissaient, ce qui signifiait que seul l'excédent d'eau au sol posait problème.

Un projet d'ensemencement et de peuplement ne pouvait être viable qu'après l'assèchement du territoire. Il fallait donc creuser pour drainer l'eau. Le creusement des fossés autour des routes agricoles a contribué à cet assainissement.

Au fil de l'eau, la biodiversité

En amont le canal est alimenté en eau douce avant d'arriver au sud où l'eau devient salée. De par ce changement de milieu, l'écosystème se modifie. Le sel conditionne la présence ou l'absence de certaines espèces. Ainsi si en amont du pont de Bredouille, à Lège, on trouve sur les berges du canal des forêts, en aval ces dernières laissent place à une végétation de pré-salé.

Plan d'accès : Le canal des étangs

Localiser ce lieu sur le plan d'ensemble
Création site Internet mairie